météo
Boutique pierre Sempé
Hebergé par Ikoula

La vidange du barrage du Rioumajou : résultats du suivi environnemental...

Six mois après la vidange du barrage du Rioumajou dans les Hautes-Pyrénées, un rapport très détaillé de plus d'une centaine de pages a été remis par un bureau d'étude indépendant (1) pour le compte d'EDF. L'étude a été réalisée deux mois après l'incident suite à une réunion le 12 juillet 2016 entre le Conseil départemental 65, PETR Pays des Nestes et la Fédération de Pêche représentant également l’ONEMA.
Les enjeux étaient d'estimer le colmatage sur le Rioumajou et la Neste d'Aure et d'évaluer l'impact sur la faune piscicoles et les macro-invertébrés.
Pour faire court, l'étude conclue que la vidange ne semble pas avoir altéré les peuplements biologiques. Ne semble pas ! En voilà une conclusion qu'elle est bien !
Bon, on apprend toutefois que le lit du Rioumajou a été modifié avec un apport significatif de graviers et de cailloux accompagné d'un colmatage superficiel important qui pourrait avoir un effet défavorable pour la reproduction des truites. Il est également mentionné une densité assez faible de macro-invertébrés, signe d'instabilité, mais qui serait toutefois indépendante de la vidange. Quant à la population actuelle de truite, elle apparaît stable et bien équilibrée avec un fort taux de recrutement des 0+ qui doit être toutefois nuancé au vu des alevinages réalisés par l'Aappma de Vielle Aure.
Pour la partie aval, la Neste d'Aure, le constat est encore plus "positif". Aucune évolution de colmatage perceptible, des macro-invertébrés non perturbés et plus diversifiés qu'en amont de la confluence, une population de poissons "plus déprimée" en aval qu'en amont mais c'est normal nous dit-on : "la tendance est observée depuis la crue de 2013" (sic !). La population de truite afficherait également un recrutement plus important en 2016 avec des 0+ dominant largement la population. Quid en revanche des 1+, 2+ et 3+ ?

Rioumajou

Bref, la vidange de la retenue n'a pas eu d'impact ou très peu, et ce n'est pas pire qu'une crue...sauf qu'une crue ce n'est pas un acte volontaire !
Mais en cherchant bien dans ce rapport, on trouve en fait une multitude de bémols et de probabilités, tout simplement parce qu'il y a un manque de données d’état initial exploitable, ce qui est d'ailleurs souligné dès la présentation. De fait les comparaisons restent hasardeuses et les conclusions qui suivent ne sont donc bien souvent qu'hypothétiques...L'utilisation à répétition de "semble", "peut", "pourrait", "éventuel",... en est une illustration.

Il reste un point intéressant à la lecture de ce rapport. On s'étonnera en effet de voir que l'état écologique en amont et en aval de la retenue du Rioumajou n'est que "moyen" alors que les stations situées en aval de la confluence avec la Neste d'Aure présentent toutes un "très bon" ou "bon" état selon l’Arrêté du 27 juillet 2015

Heureusement, ce rapport n'est pas le seul et "L'étude des impacts de la vidange du Rioumajou" réalisée par la Fédération 65 (2) donne un autre son de cloche avec des résultats d'analyses quelque peu différents qui concluent à un impact direct significatif dans le Rioumajou, un impact direct modéré dans la Neste d’Aure et un fort ensablement général posant la question de la fonctionnalité des frayères.
Il est notamment souligné que sur l'ensemble des inventaires piscicoles réalisés dans le bassin de la Neste en 2016, le Rioumajou est le seul qui présente une faible abondance d’alevins de truites alors que 2016 a été une très bonne année de recrutement dans l’ensemble du département. Ces inventaires signalent également que les abondances de juvéniles et d’adultes sont très faibles, et particulièrement en aval de Sarrancolin.

En conclusion, la population piscicole de la Neste est aujourd'hui des plus inquiétantes pour la pratique de la pêche, perturbée et en mauvaise situation avec notamment une abondance de truite TLC considérée globalement comme faible à très faible.

(1) - Étude réalisée par SARL ECCEL Environnement - Cabinet LIEBIG - Conseil et Contrôle en Environnement - 8, Avenue de Lavaur 31590 VERFEIL contact@eccel-environnement.fr
(2) - La question de la publication des résultats de cette étude a été posée par la FDP65 lors de la Commission Locale d’Information-Rioumajou qui a eu lieu à La Barthe-de-Neste le 19 janvier 2017.

Eric Belles

 

 

 

© association pêche à la Sempé 2015